• La Joie

     

     

        Où règne le Printemps, ce Seigneur de Saisons, une musique mystérieuse se fait entendre.

         Là des torrents de lumière coulent en tous sens.

         Peu d'hommes peuvent atteindre à ce rivage.

         Où des millions de Krishna se tiennent les mains croisées ;

         Où des millions de Vishnu sont prosternés ;

         Où des millions de Brahmanes lisent les Védas ;

         Où des millions de Shiva sont perdus dans la contemplation ;

         Là des millions d'Indra et d'innombrables demi-dieux ont le ciel pour demeure.

          Là des millions de Saraswatis, déesses de  la musique, jouent sur la Vina.

          Là mon Seigneur se révèle à Lui-même et le parfum du santal et des fleurs flotte dans les profondeurs de l'espace.

     

    Kabîr, La Flûte de l'Infini, XV

     


          Les poèmes de Kabîr nous mènent au lieu le plus sacré de nous-même : dans ces profondeurs de notre cœur, où même les dieux auxquels nous avons pu croire sont dépassés. Quand nous plongeons au plus profond de la méditation, s'ouvre un univers illimité dans lequel tout prend naissance, à partir duquel tout apparaît - même nous-même.

             Pour celui qui a réussi à remonter ainsi à sa propre Source, le monde n'est plus qu'une danse extatique... Car, comme l'exprime magiquement la dernière phrase, il n'est plus que la révélation de l'Esprit à Soi-même.

     

     

    « UniqueConversion »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Janvier à 22:58

    Merci beaucoup pour cet article et le partage de ce magnifique poème.

    2
    Lundi 20 Janvier à 11:13
    Durgalola
    Joie que tu nous partages et explique s. Cette joie vécue fait partie du soleil et réchauffe le monde. Bises
    3
    Lundi 20 Janvier à 15:35
    daniel

    Lorsque je médite il m'arrive parfois de ressentir ce monde illimité qui s'ouvre devant moi comme si je plongeais au cœur d'une immensité où règne une grande paix !

    4
    Jeudi 23 Janvier à 17:38

    C'est joyeux et beau. Bisous Martine

    5
    Samedi 25 Janvier à 02:55

    Tu vas toujours au plus profond des mots...Merci pour la decouverte..

      • Dimanche 26 Janvier à 14:54

        Merci Marlène, pour ton appréciation si généreuse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :