•  

    Si le mental est le serpent qui souffle la douleur, enchantons-le pour qu'il danse.

     

     

    Ô Toi qui demeures,

    Vois comme est belle la douleur.

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Antennes

     

     

    Les doigts tendus vers le ciel

    Yeux bouche narines oreilles cœur et pores de la peau écarquillés

    Ouverts à Ta Lumière

    À Ton Immensité

     

    Nous aspirons nous nous abreuvons nous nous nourrissons

    De Ta Parole

    De Ta Beauté

       De Ton Silence

     

    Mais qui sommes-nous

     

    Les simples témoins

    De Ta Face

    Inondés de Ta Gloire infiniment

    Traversés de Tes Splendeurs

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Quand hurle la tempête

    Rayonne le Silence

    Limpidité

     

     

    Souffle

     


    12 commentaires
  •  

      

    Bien-Aimé

    Dans le tumulte des voix du monde

    Seul le son de ta flûte

    Parvient à mon oreille 

     

    Pur délice

    Il enchante mon âme

      

    Toi dont le visage seul

    Ensoleille le monde

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Ô Toi qui étais avant que ne fût le Silence

    Comme je T'aimais

    Comme je T'ai aimé  !

      

    Entends l'appel muet de mon Cœur

    Presse-le comme une éponge vidée

    Embrase-le comme un amas de brindilles sèches

    Et qu'il ne soit plus

    Que Flamme à Ta Beauté

    Hymne à Ton Nom 

     


    *   *   *
     

     Il est venu le Bien-Aimé

    À pas de loup dans la nuit

    Traversant les voiles de silences et d'étoiles

      

    Lui qui depuis toujours EST

    Devant ce que

    depuis toujours je suis

     

     

    Amour
    Image tirée du Tarot Zen d'Osho

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique