•  

     

    Masque

     

     

    Le Maître s'est masqué

    Pour ne laisser paraître que la Lumière de Ses yeux

    Et ne laisser entendre que Sa Parole inaudible

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

          Je suis allée passer quelques jours de vacances.

           Envolée comme l'oiseau vers les montagnes (1).

           Hélas là-bas on m'a dérobé mon ordinateur, ma tablette et mes deux disques de sauvegardes.

           C'était comme mon mental, mes mémoires, mon lien avec le monde, mes moyens d'expression.

           J'ai essayé d'accepter ; j'ai tiré une carte du tarot Zen. La voici.

     

    Transcender la parole

     

    (1) Dans le Roi David d'Honegger cet extrait du Psaume 11 qui dit "Ne crains rien et mets ta Foi en l’Éternel" (écouter ici, jusqu'à 1'33).

     
         Et voici le poème qui en a découlé :

     

    Il n'y a que Lui et moi,

    Et pourtant c'est le même.

    Les écueils qui déchirent ne changent rien

    À ce regard qui Le voit,

    Et qui Le voit le regarder,

    Avec tant d'Amour.

     

    Il n'y a que l'Amour, cette grande Flamme

    Qui dévore l’œil et le détruit.

    La bougie a fondu,

    Il ne reste que la Flamme,

    La Flamme qui danse et qui sourit,

    La Flamme de Joie qui dévore tout,

    Et qui dévore encore.

     

    Dans la Profondeur ultime du Silence,

    Dans l'Abîme radieux de la Ressemblance,

    Il n'y a que Lui

    Qui Luit.

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Aujourd'hui

     

      

    Aujourd’hui les arbres ont dansé
    Ont chanté tous ensemble en un chœur d’allégresse


    Les herbes ont ployé leurs hauts épis fleuris
    Courbées comme des ballerines


    Le merle a fait ses courses
    Sautillant furetant  parmi les graminées


    Folâtre un papillon volait de-ci de-là
    Rejoint parfois par une amie pour un petit duo


    Les nuages rêvaient parcourant le ciel bleu
    Et respirant soudain


    Le monde semblait s’ouvrir à sa première extase
    Dans un élan de joie


    Un grand bruissement montait des profondeurs
    « Om » grondait-il « Je Suis ! »


    En écho et miroir à l’Infiniment Grand
    Qui l’inondait d’Éclat de Force et de Beauté 

     

       

    Aujourd'hui

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

    Le soleil cligne des yeux derrière les gros nuages...

    Joncs, roseaux, digitales entre les hautes herbes ;

    Immenses saules aux troncs rugueux et branches cassées ;

    Gros escargots enfouis dans les touffes de gazon...

     

    Et soudain :

    "Je suis !"

    "Je suis !"

    "Je suis !"

    Chante le coucou !

     

     

    Randonnée

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Concert d'oiseaux

    Un coq chante

    Première lueur

     

     

     

    Matin

     

     

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique