• Un texte de Leloup

     

    Résonance

     
    «  Mettre en résonance l’Invocation du Nom dans le christianisme et l’Invocation du Nom dans les grandes traditions spirituelles de l’humanité ce n’est pas du syncrétisme, c’est rappeler l’unité du genre humain. Ce qui est vrai dans une tradition doit se retrouver sous des formes et des nuances qui lui sont propres dans les autres traditions, sinon ce serait « une pauvre vérité » : « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà »… Cela ne veut pas dire qu’il faille mélanger les méthodes, cela serait manquer de discernement et de respect à l’égard des contextes théologiques et anthropologiques dans lesquels elles ont été élaborées. Ici comme ailleurs, « l’enracinement et l’ouverture » sont nécessaires.
         Les considérer comme « hérétiques » ce serait manquer au premier commandement qui est de confesser la Présence, dans toutes les créatures, de l’Unique Créateur, cette Présence se révélant à des degrés divers qu’il ne nous est pas possible de mesurer ou de juger sans se prendre soi-même pour Dieu.
    Mieux vaut reconnaître comme le faisaient les anciens, la présence du « Logos qui éclaire tout homme venant en ce monde », les « sperma théou », les semences de Dieu qui se frayent un chemin de lumière à travers les opacités et les duretés du cœur humain.
          Plutôt que de relativiser la valeur unique de la méthode hésychaste, les grandes traditions spirituelles de l’humanité la confirment, comme une des formes les plus actuelles par lesquelles l’infini désir de l’homme tend à rejoindre l’infini Réel, qui peut l’apaiser et lui communiquer la Joie.  »
     
    Jean Yves Leloup - "Écrits sur l’Hésychasme "
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Février à 14:41
    Je partage ses propos. La Vérité n'appartient à personne et en même temps à tous. Bises et merci
    2
    Mercredi 10 Février à 17:23
    daniel

    Je n'ai pas compris ce qu'il a voulu dire !!

      • Mercredi 10 Février à 17:39

        money   Effectivement je dois parfois me cramponner pour le suivre !!! Et pourtant si on lit BIEN, on voit que ce qu'il dit est génial et lumineux. Mais ce qui est terrible, c'est qu'il le dit avec des circonvolutions de langage qui nous empêtrent....!

        En fait oui, il utilise des références au christianisme orthodoxe et peut-être aussi au soufisme et à l'hindouisme, avec des formules et un vocabulaire auxquels on n'est pas habitué. Disons que "l'Invocation du Nom"  remplace l'expression "invocation de Dieu" : celui-ci en effet porte des noms différents, voire, ne peut être nommé. Ensuite la référence au "Logos qui éclaire l'humanité" est une allusion au Prologue de l'Evangile de Jean qui, quoique paraissant faire référence au Christ venu ouvrir aux hommes la voie menant à Dieu, évoque en réalité le surgissement de la Conscience éveillée, directement issue de l'Être primordial (ou "Dieu"). Ainsi la méthode "hésychaste" met en relation directe avec le Soi profond (voir ici, ou l'article complet), qui est Un et Unique et présent dans tous les hommes sans distinction (en faisant ainsi ses "enfants" - autrement dit des "semences de Dieu").

      • Mercredi 10 Février à 18:21
        daniel

        Merci pour tes explications....Il faut être un spécialiste !

    3
    Mercredi 10 Février à 17:30

    Dieu est là... 

    Bisous

    4
    Jeudi 11 Février à 11:03

    « l’enracinement et l’ouverture » sont nécessaires.

    5
    Dimanche 14 Février à 15:03

    Moi non plus, je n'ai pas bien compris

    Bonne soirée !

      • Dimanche 14 Février à 17:22

        he  Bon, ça va, je comprends pourquoi j'ai eu tant de mal à le suivre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :