• Sois !!

     

     

    Ne te désespère pas, ô mon âme !

    L'espoir de toutes les âmes est arrivé de l'invisible.

    Ne te désespère pas, bien que Maryam ne soit plus là :

    Cette lumière qui emporta Jésus vers le ciel est venue.

    Ne désespère pas, ô mon âme, dans les ténèbres de cette prison,

    Car ce Roi qui racheta Joseph de la prison est venu.

    Jacob est sorti de la tente où il se cachait,

    Joseph, qui déchira le voile du secret de Zuleikâ, est venu.

    Ô toi qui as passé toute la nuit jusqu'à l’aube disant : « Mon Seigneur, mon Seigneur ! »

    Celui qui a entendu ce « Mon Seigneur, mon Seigneur ! » est venu.

    Ô toi dont la douleur a duré si longtemps, oh ! bonheur ! la guérison est là.

    Ô toi dont la serrure est fermée, ouvre, voici la clé.

    Ô toi qui jeûnes devant la « Table céleste »,

    Romps le jeûne, car la nouvelle lune est née.

    Sois silencieux, sois silencieux, car par l'ordre de « Kun(1)»,

    Le choc de l'émerveillement est plus fort que la parole.

     

    Rûmî, Ode mystique 631 (Seuil, Points sagesse)

     

    (1) Kun : "sois !", le fiat créateur.

     

     

    « BonheurMusique »

  • Commentaires

    1
    jama
    Mardi 9 Juin à 11:09

    Oui "le choc de l'émerveillement est plus fort que la parole"

     

    2
    Mardi 9 Juin à 20:33

    je ne peux commenter ce poème de Rumi, que m'émerveiller ! 

    Bises 

      • Mardi 9 Juin à 21:13

        Ils sont tous si merveilleux, que je ne sais jamais lequel choisir...

    3
    Samedi 13 Juin à 14:59

    J'aime la dernière phrase  :  "Le choc de l'émerveillement est plus fort que la parole"

      • Samedi 13 Juin à 19:09

        Oui, c'est ce qui m'a poussée à éditer cette ode... Il y a toujours chez Rûmî des paroles qui frappent, et qui font beaucoup de bien.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :