• Merveille

     

     

    Vois

    Comme tout ce que tu écris s'efface aussitôt,

    Merveille !

    Comme tout ce que tu fais disparaît aussitôt,

    Merveille !

    Comme tout ce qui se produit s'envole aussitôt,

    Merveille !

     

       

    Mais qui brûle tout cela et comment ? 

    D'où tout cela provient-il et comment ? 

    Au loin la neige vaporeuse se confond à la brume lumineuse...

    Quand la vacuité t'enveloppe et qu'il ne subsiste plus que ton regard, tu sais que tu es chez toi.

     

    « Notre PèreExtase »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Février à 12:14

    On pourrait se dire : "À quoi bon agir !" mais tant que le corps le permet, vivre nous demande d'agir, nous pousse si nous sommmes réticents... mais le savoir nous permet de comprendre le sort de ceux qui sont diminués (par l'âge, par la maladie). Actifs. Inactifs. Nous brassons du vent ou nous ne brassons rien, en apparence. C'est pareil pour l'abondance (et j'en ai eu conscience il y a peu) elle peut se manifester dans les deux sens, c'est toujours de l'abondance. Enfin... mieux vaut tout regarder d'un même oeil, sans s'affoler quand la situation est critique !

      • Dimanche 11 Février à 14:47

        Oui, nous devons jouer notre rôle sans nous y laisser emprisonner.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :