• Émerveillement

     

     

    Jésus disait :

    Que celui qui cherche
    soit toujours en quête
    jusqu'à ce qu'il trouve ;

    et quand il aura trouvé,
    il sera dans le trouble ;
    ayant été troublé, il s'émerveillera,

    il régnera sur le Tout.

    Évangile de Thomas
    traduit par Jean-Yves Leloup

     

     

    « DétachementNotre Père revu »

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Février à 17:43

    Eh bien, je ne sais pourquoi je tombe sur cette publication, alors je vais tenter d'y laisser quelques mots ! 

    Aristote a dit : "Le commencement de toutes les sciences, c'est l'étonnement de ce que les choses sont ce qu'elles sont". Il a dit aussi : "La science consiste à passer d'un étonnement à un autre".

    Donc, connaître les choses telles qu'elles sont provoque l'émerveillement, et on peut vivre dans l'étonnement permanent car il existe tant de "choses" à  découvrir et à comprendre.

    Sous l'éclairage des mots de Jésus, on comprend que l'homme est un chercheur et que sa quête ne peut aboutir qu'à une découverte. Ce n'est pas la découverte qui apporte la joie, mais le doute lié à cette découverte. C'est surprenant car j'aurais eu tendance à penser que la connaissance parvient à dissiper le doute, justement. Comment le comprends-tu ?

      • Dimanche 3 Février à 16:13

        Bonjour Carmen ! Tu tombes sur cet article sans doute par ce que c'est l'article d'accueil du blog*... Mais il est vrai que je paramètre souvent le blog pour qu'il s'ouvre sur le dernier article écrit. Je suis donc contente aussi que tu l'aies trouvé. Cependant il est vrai que sa compréhension demande un éclairage. Sur ce blog, au niveau des articles, je ne veux plus me perdre en tartinées de bavardages explicatifs (du moins j'évite au maximum), mais il faut savoir que cet évangile, "apocryphe", a été écrit par des initiés pour des initiés ; et donc Jésus, que Jean-Yves Leloup nomme aussi par ailleurs "l'Enseigneur" pour indiquer son rôle d'enseignant, pointe là une vérité bien au-delà de ce que nous évoquons habituellement. Il sous-entend que la quête véritable amène à l'Eveil, qui est la reconnaissance que nous sommes Conscience, c'est-à-dire présents en toutes choses et auteurs de tout ce qui apparaît. Et si je mets le pluriel parce que j'ai écrit "nous", il faut d'abord souligner qu'à ce titre nous sommes en réalité UN, c'est-à-dire l'Unique Pure Conscience : d'où l'émerveillement et la sensation de régner sur le Tout !

        * Ah ! non, pardon, je m'aperçois que je l'ai doublé avec ma publication de "la Quête" !... Enfin : tu l'atteins en cliquant sur "accueil".

    2
    Samedi 6 Avril à 14:45
    daniel

    Je cherche et je ne trouve pas grand chose…..Si, en fait. Plus je cherche et plus le doute m'assaillit. Qui suis je ? Pourquoi ce monde ?Où est la vérité? est ce que le divin existe ?

      • Samedi 6 Avril à 18:48

        Oui, chercher conduit au doute... sur soi-même.

    3
    Samedi 6 Avril à 17:10

    J'ai remarqué que les périodes de trouble ouvrent souvent de nouvelles perspectives.

    Amitiés

    Alain

      • Samedi 6 Avril à 18:48

        En effet, c'est l'eau qui bout avant de se transformer en vapeur !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :