• Dans l'Océan de l'Être

     

            Ce soir, une toute petite fille adorable m'a chanté une bien jolie chanson.

    « Les petits poissons dans l'eau
    Nagent, nagent, nagent nagent nagent,
    Les petits poissons dans l'eau
    Nagent aussi bien que les gros ! »



         Quelle belle leçon, pour un chercheur de Vérité ! En effet, si nous évoluons tous dans l'immensité océanique de l'Être, en quoi les disciples en quête d'Éveil seraient-ils différents des Maîtres affirmant l'avoir trouvé ?

           Sous le signe astrologique des Poissons où resplendit actuellement leur régent Neptune, abandonnons-nous sans appréhension aux délices des courants qui nous portent, en comprenant que la seule obscurité possible ne vient que des lunettes noires dont nous nous sommes affublés : nos pensées, nos jugements et croyances, notre idée de nous-même, nos désirs et préférences... qui projettent des ombres et font écran à la limpidité des choses ! 

               Vit-on jamais un poisson à lunettes ?... !!
       

    Dans l'Océan de l'Être 

         
           Or la Vérité sort souvent de la bouche des enfants, qui ne sont pas encore entravés par les conditionnements, et savent faire preuve d'une totale confiance.

     

     

    « TribulationPoésie »

  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Mars à 11:14

    Une bien jolie chanson, la vérité sort souvent, très souvent de la bouche des enfants, mais l'entendons-nous ?... Belle journée à toi.  brigitte

      • Lundi 4 Mars à 20:12

        Ce qui est merveilleux avec ces petites chansons, c'est que l'on peut les comprendre à quantité de niveaux.

    2
    Lundi 4 Mars à 16:09

    Un regard perspicace sur  les entraves a l’éveil

    Belle journée

      • Lundi 4 Mars à 20:11

        Il est important de percevoir les filtres qui nous obscurcissent la vision !

    3
    Lundi 4 Mars à 21:13

    je nage avec plaisir dans l'Océan ; j'aime le regard direct que nous échangeons avec les petits ; bon séjour et bises.

    et un archéologue récemment disait que nous descendons plutôt du poisson que du singe.

     

      • Mardi 5 Mars à 10:27

        Disons que nous sommes tous cousins (façon de parler pour "connectés", et peut-être devrais-je dire "frères", comme Saint François) !

    4
    Mardi 5 Mars à 10:23
    daniel

    J'aime beaucoup ton texte. il est à la fois poétique et profond. On devrait plus souvent ôter nos lunettes et se laisser porter par le courant !

      • Mardi 5 Mars à 10:27

        Ôter ce genre de lunettes demande une attention très spécifique et soutenue au départ... 

    5
    Mercredi 6 Mars à 06:23

    Etre avec des enfants est un atout !

    Bonne journée.

      • Mercredi 6 Mars à 09:10

        Oui, c'est un tel bonheur : ils sont la fraîcheur de l'instant tout neuf !

    6
    Dimanche 10 Mars à 14:36

    C'est vrai, les petits poissons nagent aussi bien que les gros et nous faisons tous partie du même océan...Alors ôtons nos lunettes noires qui nous empêchent de voir la réalité dans toute sa splendeur

    7
    Lundi 11 Mars à 17:29

    Aborder le monde en se mettant au niveau de l'enfance permet d'approcher la vérité.

    8
    Mercredi 27 Mars à 09:20

    Et ils sont nombreux, "les marchands de lunettes noires" ! 

    Amitiés

    Alain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :