• Bienveillance

     

     

              Il y a tant de mots dans le vocabulaire spirituel qui, choisis au début pour leur richesse de sens, se sont affadis avec l'usage !

             Dans le christianisme, le mot "charité" qui évoquait une forme d'amour très profonde et venue du cœur, a viré à la caricature, avec des expressions comme "faire la charité"... Dans le bouddhisme, le mot "compassion" qui rappelait que nous sommes capables de nous identifier à l'autre jusqu'à ressentir ce qu'il ressent, aujourd'hui se confond avec "pitié" et sonne faux.

            Alors ressurgit le mot "bienveillance", qui rappelle avec bonheur la "bonne volonté" qu'on a également abandonnée dans la célèbre formule angélique : "Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté".

             Ce mot semble résonner harmonieusement avec la notion de patience, qui n'est pas toujours bien acceptée face aux aléas du quotidien.

            En effet, quand des épreuves nous traversent, les accepter avec patience, demeurer confiant paraît parfois très difficile. Et le pire est je crois que nous avons une tendance immédiate à nous accuser, à exiger beaucoup trop de nous-mêmes, à nous reprocher d'avoir oublié je ne sais quoi, manqué je ne sais quoi, commis je ne sais qu'elle bévue ou maladresse.

          C'est là que le mot "bienveillance" acquiert son plus grand pouvoir. Être bienveillant envers autrui est une bonne chose, mais insuffisante, face à la bienveillance dont on peut faire montre envers soi-même comme envers les choses telles qu'elles arrivent.

           Aujourd'hui, quand des évènements me fâchent ou que je suis trop exigeante envers moi-même, je pense à cette bienveillance qui est aussi une "bonne volonté", c'est-à-dire le fait de "vouloir du bien" aux éléments concernés : je cherche à être bienveillante envers moi-même, autant que bienveillante envers les évènements qui arrivent comme ils peuvent, les pauvres... Je me dis qu'ils sont tous programmés, qu'ils font partie d'un "plan" dont je n'ai pas la clé et dont ils ne sont pas davantage responsables eux-mêmes. Et cela m'aide à m'abandonner.

           Pour cela, j'ai été bien aidée par une dame québécoise adorable qui s'appelle Ginette Forget, par exemple ici.

         Je ne vous mets pas de vidéo, vous en regarderez si cela vous dit. Car vous avez vous aussi vos propres sources de soutien ; et il est très important de se rappeler ceci : quoi qu'il arrive, il y a toujours, oui, TOUJOURS une aide quelque part (d'ailleurs Paul Éluard l'a dit dans un poème).

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jama
    Mardi 1er Juin à 18:17
    Un bel article
    Bienveillance un mot et une attitude que j’aime bien.
    2
    Mercredi 2 Juin à 06:57

    La bienveillance tout d'abord envers soi-même, vous avez raison. Un rappel si important dans notre société où la violence est devenue un mode d'expression banal. 

    Bonne journée !

    3
    Mercredi 2 Juin à 08:24
    daniel

    Dans les pires difficultés, il faut toujours garder espoir.....Le temps qui passe est un précieux allié ....Des mots me viennent à l'esprit: transcendance, acceptation, résilience .....

    4
    Mercredi 2 Juin à 16:59

    Des réflexions sur la bienveillance qui me plaisent bien 

    La bienveillance est selon moi une belle qualité. Une bonne chose pour autrui bien sûr. 

    Pour soi, aussi...

    Je pense qu'il n'y a ni hasard ni coïncidence, tout est écrit alors il faut essayer d'accepter ce qui arrive 

    De retour !

    Bisous 

    5
    Mercredi 2 Juin à 20:56

    comme tu le dis, les mots ne sont plus lus et compris comme ils le doivent. Pour la bienveillance, c'est pareil ... critiquée par certains.

    Comme l'Amour, hélas aussi bien mis à toutes les sauces, l'Amour primordial, vital.

    Bises et merci pour tes vidéos ; j'en suis toujours à Pierre et Gérald qui sont un baume.

     

    6
    Samedi 5 Juin à 20:55

    Le poème de Eluard est très beau et le mot bienveillance très juste

    7
    Dimanche 13 Juin à 21:31

    Bouleversant ! Merci Mayalila...

    Tu sais, j'ai un probleme : le blog de marlou dont les articles ont disparu. J'en ai recommence un autre Lucioles, mais j'ai demande a retrouver mon ancien blog. Donc je suis entre deux blogs. On verra lequel restera.

      • Dimanche 13 Juin à 23:13

        erf Décidément... Mais il me faut le lien vers "Lucioles" ! 

    8
    Samedi 26 Juin à 10:13

    le poème de Eluard est très beau et la bienveillance une nécessité...Comment vivre sans elle

    9
    Vendredi 9 Juillet à 20:50

    Bises des Baronnies où le temps est meilleur. Cigales et lavande. Je te souhaite de bonnes vacances.

    10
    Dimanche 11 Juillet à 07:07
    Bonheur du Jour

    Pas de publications depuis longtemps. Je passais par là pour vous saluer.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :